Comment faire manger des légumes aux enfants ?

Posted on
Comment faire manger des légumes aux enfants ? Miam Collection

Pourquoi manger des légumes ? Ils sont pleins de vitamines, facilitent la digestion grâce aux fibres qui les composent. Rassasiants, ils permettent une sensation de satiété, évitant les fringales… Leur teneur en eau est importante, de 75 à 95%, ce qui est essentiel pour maintenir une bonne hydratation du corps. Autre avantage, ils offrent un panel de goût et de couleurs qui donnent de la gaieté aux assiettes.

Parfait !? Oui mais voilà, nos chères têtes blondes sont insensibles à ces arguments. Notre phrase fétiche « C’est bon pour la santé ! » les laissent de marbre. Même si leur faire aimer les légumes est un travail dans le temps (s’il suffisait de saupoudrer de la poudre de fée sur une poêlée d’épinards…), voici mes 10 commandements pour que vos repas ne se transforment pas en concours de bras de fer !

1. Zen, tu seras

Prendre un peu de distance, lâcher prise avec l’enjeu alimentaire en général est essentiel pour apaiser une situation conflictuelle! Tenter de ne pas s’inquiéter est également très important. La table ne devrait jamais être le lieu de conflit. En effet, l’enfant avale mal avec une boule dans la gorge, digère mal lorsqu’il sanglote. Le repas doit être un moment de plaisir, de bonne humeur et de partage. On s’arrange pour parler des sujets qui fâchent à un autre moment !

2. L’exemple, tu donneras

Dans le domaine de l’alimentation, l’exemplarité est de mise : l’enfant agit par mimétisme pour s’affirmer comme un élément de la famille. Si vous souhaitez que vos enfants mangent des légumes, mangez-en vous aussi ! Voir ses parents manger, avec plaisir, les aliments qu’il rejette peut l’aider à dépasser son refus. Vous pouvez aussi inviter à votre table un petit cousin, un copain qui mange de tout… Donner l’exemple nécessite donc de manger ensemble (parents et enfants) le plus souvent possible et qu’il n’ait pas de menu enfant : il doit manger la même chose que vous !

3. Des légumes frais, de saison, tu cuisineras

Pour faire apprécier les légumes à vos enfants, privilégiez les légumes frais, de saison, issus de l’agriculture locale. Il n’y a pas mieux que leurs textures et leur saveurs pour se faire apprécier des enfants. Faites attention au mode et au temps de cuisson pour que les légumes restent appétissants, c’est-à-dire croquants et moelleux à la fois.

4. Ta créativité, tu développeras

L’appétit vient avec les yeux ! Ne négligez pas la présentation des assiettes, les enfants y sont sensibles : disposez les légumes comme autant de couleurs sur une palette de peintre, dessinez un bonhomme avec des cheveux en haricots verts, des yeux de tomates cerises et une bouche de purée de pomme de terre-aubergines… Pensez à leur proposer le même légume sous différentes formes : cru ou cuit, sous forme de frites ou en rondelles, en tagliatelles… Innovez, changez vos habitudes alimentaires !

Comment faire manger des légumes aux enfants ?

5. Chut… ! Les légumes tu cacheras

Quelques fois, le bien-être intestinal de nos enfants passent avant tout : ils ont besoin de fibres ! Ne dites rien, cachez les légumes dans vos préparations. Soupes, purées, gratins, boulettes, sauces, mais aussi crêpes ou gâteaux sont vos meilleurs alliés pour les camoufler. Des idées ici.

6. Patience, tu garderas

La néophobie est une phase de rejet des aliments nouveaux et inconnus qui touche 80% des enfants entre 4 et 7 ans. Dans ce cas, des études ont montré qu’il faut proposer de 7 à 16 fois le même aliment pour que l’enfant commence à se familiariser avec lui… Persévérez, ne baissez pas les bras !

7. Participer, tu lui proposeras

Préparer, toucher l’aliment cru, s’investir dans la confection du plat familiarise avec les aliments à l’état brut, et peut être le premier pas vers l’acceptation. Les plus petits peuvent vous regarder cuisiner ou mettre la table : choisir ses couverts, assiettes et verres est une bonne façon de les impliquer. Vous pouvez également les faire participer en allant choisir vos légumes au marché, ou faire les pousser dans votre potager ou dans une jardinière sur le balcon.

Comment faire manger des légumes aux enfants ?

8. Toujours goûter, tu demanderas

Le repas ne doit pas être une épreuve de force. Ne jamais forcer un enfant mais l’inciter à goûter. Parlez avec lui de ce qu’il aime ou n’aime pas, de ce qu’il ressent, aidez-le à décrire les aliments, leurs saveurs, leur consistance…. Cela peut contribuer à mieux le comprendre, à mettre des mots sur son refus, à connaître ses goûts et peut-être à éviter les conflits. Si l’enfant n’aime pas un plat, il passe à la suite, mais il n’a pas pour autant double ration de dessert. Il mangera mieux au prochain repas. Ce qui peut se traduire  de la façon suivante : « Tu goutes et tu me dis ce que tu n’aimes pas ; si tu n’aimes pas, je ne te force pas à manger mais il n’y a rien d’autre, tu finis ton repas normalement comme les autres ».

9. Le grignotage, tu éradiqueras

C’est la faim qui doit motiver la prise alimentaire. Si votre enfant n’a pas vraiment faim en passant à table, ses légumes resteront, pour sûr, dans son assiette ! Par ennui, besoin excessif de se remplir ou envie de sucre, l’enfant peut réclamer à manger, sans pour autant avoir faim. Il n’est donc pas recommandé de laisser la nourriture en libre-service, quelle qu’elle soit. Là encore l’exemplarité est de mise ! Faites attention à laisser suffisamment de temps entre les repas, notamment entre le goûter et le repas du soir (3h). De même, soyez à l’écoute du rythme biologique de votre enfant : ne passer pas à table trop tard, afin qu’il ne soit pas trop fatigué, et donc dans de bonnes dispositions pour manger.

10. Des portions adaptées tu donneras

En fonction des âges, les besoins de l’enfant diffèrent tant au niveau énergétique qu’au niveau des quantités. L’enfant n’a pas un appétit d’adulte! Il ne faut pas le forcer à manger plus qu’il ne le peut. De plus, une grosse portion de brocolis peut les décourager à l’avance. Il faut faire évaluer par l’enfant l’intensité de sa faim et ajuster ce que l’on met dans son assiette. En effet, on évalue inconsciemment avec les yeux si la quantité servie va suffire. De même, il faut ajuster la taille des contenants aux enfants, inutile de le servir dans une assiette trop grande et donc à moitié vide, c’est frustrant !

Le 11ème des 10 commandements : ne lâchez rien !  Soyez intimement convaincu de la légitimité, de la pertinence de vos choix pour les imposer avec fermeté et les faire respecter. Même si votre enfant crie sa frustration (il veut des pâtes!), pas de négociation, rappelez-vous que vous faites tout cela pour son bien !

1 Comments

  1. Les règles de bonne conduite à table says:

    […] Et si vous votre enfant refuse catégoriquement de goûter aux légumes, lisez cet article, cela peut, peut-être, vous aider : Comment faire manger des légumes aux enfants ? […]

Leave a comment

Your email address will not be published.