Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants ?

Posted on
Lecture Miam Collection Et si on arrêtait d'empoisonner nos enfants?

Connaissez-vous Erwann Menthéour ? Ancien coureur cycliste, aujourd’hui coach sportif, journaliste et écrivain, il combat depuis plusieurs années les idées reçues en matière d’alimentation, de sport et de santé. Il vient de publier : « Et si on arrêtait d’empoisonner nos enfants ? « , un titre polémique, voire dérangeant pour certains. Mais que nous raconte-il dans ce nouveau livre? Je l’ai lu et vous dis ce que j’en pense.

Une personnalité engagée

D’une manière générale, M. Menthéour ne mâche pas ses mots pour nous alerter sur les dangers contenus dans nos assiettes et la main mise des lobbys de l’industrie agroalimentaire sur nos caddies. Son combat quotidien :

« Montrer que nos comportements alimentaires et ce que nous mettons dans notre assiette n’influencent pas seulement notre santé, notre vie entière, mais conditionnent pour une bonne part l’avenir du monde et la survie de la planète. »

Il dresse dans cet ouvrage, un portrait sans concession de nos assiettes et celles de nos enfants, plus vulnérables que nous car ce sont des êtres en construction. Au delà de notre alimentation, il s’intéresse à l’héritage environnemental que nous allons léguer à nos descendants.

Nos enfants, en danger ?

Quelques chiffres, qui personnellement m’ont fait froid dans le dos :

  • Depuis 30 ans, en Europe, le nombre de cancers d’enfants augmente de 1.1 % par an.
  • Dans le monde, on compte plus de 42 millions d’enfants obèses (35 millions dans les pays en développement). L’obésité n’est pas qu’un mot, elle a des conséquences graves sur la santé !
  • Selon certaines études, 1 enfant sur 2 sera stérile en 2030.
  • En Europe, 100 000 enfants meurent chaque année de maladies causées par l’environnement.
  • En Europe et aux États-Unis, l’autisme est passé de 1 cas pour 5000 à 1 cas pour 68, en 10 ans.
  • Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, les générations futures seront en moins bonne santé que celles qui les précèdent. L’espérance de vie, s’est même mise à décroître !

Face à ce constat, impossible de le nier : notre environnement est toxique et nos enfants sont déjà touchés! Comme il le dit très bien : « Arrêtons donc de nous voiler la face et agissons ».

Et si on arrêtait d'empoisonner nos enfants? lecture Miam CollectionTout au long du livre, il passe en revue les principaux dangers qui contaminent l’assiette de nos enfants. En citant de nombreuses études scientifiques auxquelles vous pourrez vous référer ultérieurement, il aborde, entre autres, les dangers du sucre, qu’il qualifie de drogue dure et dont nos enfants sont les premières victimes, la baisse de la valeur nutritionnelle des aliments et ses conséquences sur la croissance des enfants, les problématiques liées au gluten, à la consommation du lait de vache et de la viande. Il fait également le point sur les problèmes de santé qui découlent de notre alimentation (cancers, obésité, maladies neurodégénératives…), ainsi que sur les pollutions environnementales qui affectent notre santé et celle de nos enfants : les perturbateurs endocriniens (attention à vos produits cosmétiques et ménagers), les champs électromagnétiques et les pesticides.

Bonne nouvelle : un autre monde est possible !

Vaste et lourd programme me direz-vous! Pas d’inquiétude, tout est très bien documenté et expliqué. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie dans ses livres, tous les termes scientifiques utilisés sont accessibles et compréhensibles. Même si le ton peut paraître alarmiste, Erwann Menthéour propose, tout au long du livre des listes de produits à privilégier, de nouveaux réflexes à adopter, des liens vers des idées de recettes. Il porte avant tout un message d’espoir et veut nous convaincre qu’un autre monde est possible pour nos enfants. Il suffit de le décider et d’agir, c’est à la portée de tous les parents !

A la fin de votre lecture, c’est sûr, vous aurez la tête pleine d’informations. Vous aurez probablement fait de nombreuses découvertes sur notre alimentation, vous vous sentirez peut-être un peu envahis par tout cela et inquiets. Ne le soyez pas! Ne balayez pas tout cela d’un revers de la main. Le changement est possible et l’enjeu est trop important. Je ne vous le cache pas : changer notre façon de consommer et nos habitudes alimentaires prend du temps et nécessite de se prendre en mains. Engagée depuis bientôt deux ans dans cette voie, je ne suis pas encore arrivée à destination, le chemin se construit petit à petit, mais il est semé de petites victoires, de plaisir, de partage, de récompenses, de bien-être que je récolte avec bonheur.

Allez… Suivez-moi, on va changer le monde !

vignette emEt si on arrêtait d’empoisonner nos enfants ?, de Erwann Menthéour, Editions Solar, 2017, 238 p., 17.90€.

0 Comments

Leave a comment

Your email address will not be published.